Comment redéfinir la ligne éditoriale de son blog ?

0 Commentaire Lire Digital, Storytelling

Ceux qui suivent ce blog depuis longtemps le savent : j’ai toujours eu énormément de mal à en définir la ligne éditoriale.
Sur mes autres blogs, c’est si simple ! Il y a storytelling.fr, sur lequel je ne parle quasiment que de storytelling, comme son nom l’indique, et Adopte Ta Com sur lequel nous ne parlons que de communication. 😄
Oui, c’est tellement simple, tellement facile sur un blog dont la thématique est si marquée, où il n’y a qu’à définir la liste des mots-clés à travailler pour développer sa ligne éditoriale…
C’est tellement simple, et en même temps tellement chiant… 😉


Mais sur In Wonderland, qui est par définition un blog non thématique, je n’y suis jamais parvenu… Pourquoi ? Simplement parce qu’au delà de mon seul travail, j’ai tellement de choses qui me passionnent, tellement de thématiques qui mériteraient presque un blog à part entière !
Sauf qu’à lire les « pros » du blogging, on ne peut traiter dans un seul blog une multiplicité de thématiques, surtout si elles sont complètement hétérogènes. On ne parle pas de Web un jour, puis le lendemain de bouffe, et le surlendemain de sport ou de méditation, non, ce n’est pas bien, car, paraît-il, on risque de tout simplement flinguer la ligne éditoriale de son blog, et surtout son référencement.
Mais nous résumons-nous uniquement à une seule thématique ? C’est ce qu’invalide une nouvelle tendance émergente sur les blogs, des blogs dans lesquels le seul fil conducteur est le blogueur lui-même, dans toutes ses facettes, qu’elles soient personnelles ou professionnelles.
Vous voulez savoir comment rendre votre blog plus humain ? Voici comment redéfinir une ligne éditoriale qui va vraiment faire la différence.

Le centre de votre ligne éditoriale, c’est vous !

Vous allez me dire que cette tendance n’est pas si nouvelle, et qu’on appelle ça du personal branding.
Je vous dirais, dès lors, que vous avez raison, mais que combien de blogueurs assument vraiment cette multiplicité ?
Généralement, les blogs personnels sont centrés sur la thématique privilégiée du blogueur, même si celui-ci cherche à travailler son image personnelle au travers de son expertise démontrée dans sa ligne éditoriale.
Mais nous résumons-nous uniquement à cette thématique ? Force est de constater que les blogs en question sont souvent laissés de côté par leurs auteurs qui, au bout de quelques temps, mois voire années, n’en peuvent plus de parler toujours et encore de la même chose.
La durée de vie d’un blog thématique bien alimenté n’excède généralement pas 5 ans, simplement parce que les mois passant, son auteur s’y emmerde prodigieusement.
Par contre, si on se met soi-même au centre de sa ligne éditoriale, tout change, parce que dans ce cas, le blog peut évoluer au même rythme que vous, au rythme de votre histoire.
Un blog dans lequel on cherche à développer un storytelling passionnant ne peut parler que d’une seule chose : de vous !
Et toutes les thématiques que vous allez traiter au quotidien ne seront que les multiples expressions d’une personnalité complexe que vos lecteurs auront envie de connaître et de s’approprier.

De la théorie de la boule à facettes

Bon, je ne sais pas si c’est vraiment une théorie, mais c’est l’image la plus simple que j’ai trouvée pour faire comprendre de quelle manière doit s’articuler la ligne éditoriale d’un tel blog. 😜
Comme je l’ai déjà dit, dans un blog orienté autour d’une seule thématique, il suffit d’effectuer une recherche de mots clés, puis de phaser la production de contenu en fonction de l’importance des dits mots clés pour votre référencement. Ce qui fera la différence, finalement, ce sera le talent du rédacteur qui saura, ou non, insuffler un truc inédit dans l’article qui aura certainement été traité dès milliers de fois sur le web.
Dans un blog orienté autour de la personnalité du blogueur, commencez par oublier les mots-clés. C’est dur à entendre, mais votre objectif n’est plus le référencement naturel, vous ne parlez plus uniquement aux robots de Google et consorts !
Ici, vous parlez à des gens, et votre seul objectif est de raconter une histoire qui soit vraiment intéressante : une histoire dont vous serez le héros, mais dans laquelle vous ne parlerez, paradoxalement, jamais de vous directement.
Votre narration de soi va au contraire se déployer au jour le jour en fonction de ce que vous aurez envie de partager.
Pourquoi faire comme ça ? C’est là que la boule à facettes intervient… 😄
Notre objectif est de développer pour nos lecteurs l’image d’une personnalité complexe, d’un héros attachant parce qu’il ne se résume pas, comme un robot, à un seul truc qu’il sait faire à la perfection.
C’est donc la succession des articles qui, progressivement, vont développer cette image de manière profondément émotionnelle, parce que la relation entre vous et votre lecteur se sera installée dans la durée.
Chaque article étant une facette de votre personnalité, cette dernière se constitue progressivement, et de manière bien plus intéressante que dans le cas du blog “expert” qui a décrété, à sa création, cette expertise, et passe son temps à chercher à la justifier à grands renforts de contenus sans intérêt.
Ce que vous allez gagner à repenser votre ligne éditoriale de cette manière ?

  • Déjà, de la motivation, parce que vous allez arrêter de parler toujours de la même chose
  • Une image unique ! La boule à facettes n’est pas une simple liste de mots-clés, elle n’appartient qu’à vous
  • Un vrai feedback de la part de votre communauté, parce que vous ne serez QUE vous, et non plus un blogueur interchangeable à loisir, comme il y en a tellement…

Bien entendu, il va par contre vous falloir y passer du temps, et publier beaucoup de contenu pour parvenir à votre objectif. Dites adieu à votre sacro-saint article par semaine ! Désormais, c’est tous les jours qu’il va vous falloir faire œuvre de blog.
Mais ne méritez vous pas un véritable espace, digne de ce nom, de narration de soi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.