Bientôt 1 an d’activité sur LinkedIn… C’est l’heure du bilan !

0 Commentaire Lire On The road

Il y a un an maintenant, pour être vraiment exact, ça fera un an début juillet, je décidais d’être ENFIN actif sur LinkedIn.

Mon compte LinkedIn, je ne l’ai pas créé il y a un an, bien entendu : comme tout bon professionnel, je me suis empressé de créer mon compte il y a maintenant près de dix ans… Et pendant près de neuf ans, je n’y ai strictement rien fait.

Pourtant, j’adore les réseaux sociaux, et je les ai plus qu’utilisés pour faire connaitre mon activité ! J’ai été durant très longtemps sur Twitter, réseau social où j’ai créé deux communautés de plus de 30000 followers, jusqu’au jour où j’ai décidé de mettre la clé du joli oiseau bleu sous la porte, mais c’est une autre histoire.

Et j’ai été, je suis, et je resterai extrêmement actif sur Facebook, que ce soit au travers de mon compte personnel, mais également de ma page professionnelle, ou encore de la page de mon entreprise, l’agence de communication Adopte Ta Com.

J’ai également fait des incursions très fructueuses sur Instagram, Snapchat, ou encore Pinterest, mais linkedIn, durant des années, je n’en ai pas vu l’intérêt. Je trouvais les publications inintéressantes, souvent très auto-centrées, et, surtout, ça manquait cruellement de fun ! Le réseau Xanax, c’est comme cela que j’appelais LinkedIn dans le privé. 😀

Et puis l’année dernière, à la veille de mes vacances, j’ai décidé de me fixer un challenge : pendant mes trois semaines de congés, pourquoi ne pas tester l’animation active de mon profil, juste pour voir si je pouvais obtenir des résultats, que ce soit en termes de business ou de réseau ? Pourquoi ne pas mettre ces trois semaines à profit pour développer sur LinkedIn, le 1er réseau social professionnel, une véritable stratégie de contenu ?

Un an après, j’y suis toujours, et avec toujours autant de plaisir ! Bien entendu, mon enthousiasme naïf des premiers jours s’est sensiblement modifié, et là où il y a encore quelques mois, je me forçais à poster tous les jours, je le fais maintenant de manière beaucoup plus sporadique, uniquement lorsque j’en ressens vraiment l’envie ou le besoin.

Mais LinkedIn, en un an seulement, a complètement bouleversé ma vie professionnelle. De quelle manière ? Voici ci-dessous tout ce que j’ai pu obtenir en consacrant une heure par jour en moyenne à LinkedIn.

En un an, j’ai développé mon réseau professionnel

Bon, j’avoue, je n’ai jamais été un grand fan de réseautage… Déjà, même si je n’en ai pas l’air, je suis quelqu’un d’extrêmement timide. Donc, les soirées petit fours et autres petits déjeuners d’entrepreneurs, très peu pour moi, sauf à me retrouver à tous les coups complètement tétanisé, incapable de parler avec qui que ce soit.

C’est d’ailleurs pour cela que j’ai toujours utilisé les réseaux sociaux : parce qu’il est tout à fait possible d’y développer un réseau de très bonne qualité, voire même d’une qualité exceptionnelle, tout en restant derrière son écran ! Et ce réseau, il est également tout à fait possible, une fois les relations nouées, de provoquer des rencontres IRL. D’ailleurs, un réseau social, ce n’est pas que du virtuel, loin de là ! C’est la vraie vie, prolongée dans une interface.

Bref, il y a un an, je n’avais aucun réseau sur LinkedIn. Aujourd’hui, je suis suivi par près de 35000 personnes, et chacune de ces personnes est importante à mes yeux, même si je n’interagis pas avec toutes.

Bien entendu, ce réseau ne s’est pas construit par magie : il m’a fallu produire du contenu, et du contenu qui donne de la valeur aux personnes présentes sur LinkedIn. C’est-à-dire un contenu qui les aide dans leur quotidien professionnel, et cela sans en attendre de rétribution.

C’est d’ailleurs ce contenu qui a fait toute la différence : finalement, si on reprend mes publications, il y en a très peu dans lesquelles je fais la promotion de mon agence, contrairement à beaucoup qui se complaisent dans une autopromotion permanente. Mais paradoxalement, ce sont ces publications tournées vers l’objectif d’aider autrui qui m’ont le plus rapportées.

Après, ne soyons pas naïfs : je ne suis pas un apôtre du désintéressement absolu sur les réseaux sociaux. Mais ça, c’est un autre sujet dont je vous parlerai prochainement.

Mon réseau chouchou : le #SocialSellingForum

Et puis, quand on parle de réseau, Il y en a un qui me tient tout particulièrement à cœur : c’est le réseau su #SocialSellingForum, créé par Loïc Simon. C’est un réseau dans lequel je me sens particulièrement bien, tout simplement parce qu’il n’y a pas de chichis entre ses membres : il est fondé sur le partage, et sur la volonté individuelle et collective de transmettre ses compétences et sa pratique de l’usage des réseaux sociaux dans un contexte commercial et marketing.

Vendredi 1er juin 2018, d’ailleurs, je co-organisais le tout premier #SocialSellingForum de Grenoble, en partenariat avec la CCI, après avoir participé à ceux de Paris, Alger et Casablanca.

Dans ce réseau, j’ai rencontré des personnes formidables. Dans le désordre, au-delà de son fondateur, et je vais très certainement en oublier : Cécile Banon, Danielle Fazzio, Benoit Lacoste, Léo Lapierre, Richard Lemaire, Bentenbi Chaib Draa Tani, Chloé Hacquard, Christian Jumelet, Nourdine Cherif Skalli, Jean-Marie Lemaire, Yen Bui, et tant d’autres que je prends plaisir à retrouver à l’occasion de chaque édition, ou chaque jour sur LinkedIn.

Pour fermer cette parenthèse, et si je n’ai qu’un seul conseil à vous donner : rendez-vous dans un des prochains #SocialSellingForum ! Vous ne le regretterez pas.

Des opportunités de business incroyables

Et côté business, elle s’est passée comment cette belle année avec LinkedIn ? Et bien merveilleusement bien, merci !

En un an, j’ai reçu via LinkedIn 64 sollicitations sérieuses et spontanées (je vous passe la multitude d’autres parfois complètement fantaisistes, qui relevaient de l’escroquerie, ou tout simplement non qualifiées).

Sur ces 64 sollicitations, une vingtaine ne me correspondaient pas : le les ai transmises avec succès à d’autres membres de mon réseau qui ont pu, eux, concrétiser la prestation.

Sur les autres, ce sont 25 contrats qui ont été signés depuis le mois de juillet dernier par LinkedIn pour environ 30% de l’activité de notre agence.

Parallèlement, nous avons mis en place un vrai process de prospection sur LinkedIn, notamment en utilisant les fonctionnalités payantes du réseau social, dont le fameux Sales Navigator.

Ce process de prospection, rationnalisé avec l’intégration de SalesForce, et l’usage intensif de nos téléphones (le premier outil du social seller !), nous a permis depuis un an de développer notre activité de manière conséquente.

Nous avons encore beaucoup de choses à expérimenter, mais c’est ça qui est génial avec LinkedIn : comme le réseau social évolue constamment, y compris dans ses fonctionnalités payantes, il offre de plus en plus de nouvelles opportunités.

Et l’année prochaine, je fais quoi sur LinkedIn ?

Voilà donc pour le bilan : l’année a été riche à tous les niveaux, et je ne regrette absolument pas d’avoir voulu « tester » LinkedIn durant mes derniers congés d’été.

Dans quelques semaines, une nouvelle année va démarrer : voici de quelle manière je vais être actif sur LinkedIn !

Notre Masterclass LinkedIn

En septembre, nous lançons notre toute première masterclass LinkedIn : une formation 100% online, durant laquelle nous allons vous apprendre tout ce que nous avons expérimenté sur ce réseau.

Vous avez la possibilité de vous y préinscrire dès à présent et de bénéficier d’un super tarif en cliquant ICI !

Beaucoup plus de vidéo

La vidéo sur LinkedIn et moi, c’est compliqué. J’en ai fait énormément, puis j’ai complètement stoppé pour des raisons très personnelles. Pour cette nouvelle année, j’ai envie de revenir en force avec des vidéos de bien meilleures qualité dans le fond, tout en préservant ce qui fait depuis toujours ma marque de fabrique : la spontanéité !

Travailler des posts de toujours meilleure qualité

Parce que sur LinkedIn, même si chacun poste ce qu’il veut, on trouve de plus en plus des posts profondément pathétiques qui, sous couvert de mauvais pseudo-storytelling, se voudraient parait-il inspirants.

Et très souvent, avec beaucoup de démagogie et de mauvais goût : il semble que de nombreux consultants en aient fait une spécialité, malheureusement.

Bref, je ne suis pas sur LinkedIn pour vous raconter que vous êtes tous des soleils, ou encore comment la dernière pièce que j’ai donné à quelqu’un dans la rue a été une leçon entrepreneuriale. Je ne l’ai même jamais fait sur Facebook ou ailleurs : il n’est pas question une seule seconde de commencer maintenant. Il y a des sujets bien plus intéressants et inspirants à traiter.

Et enfin… Continuer à m’amuser !

Car s’amuser, c’est la base sur les réseaux sociaux ! Oui, nous sommes sur un réseau professionnel… mais ce n’est absolument pas une raison pour y être sous contrôle permanent.

Depuis cinq ans que j’arpente les réseaux sociaux, j’ai toujours veillé à une chose : y prendre du plaisir. Et à chaque fois que j’ai cessé d’en ressentir, je me suis éloigné pour mieux y revenir.

Sur LinkedIn, nous avons tant, nous tous, professionnels, à partager : chaque rencontre y est une joie, et chaque instant une opportunité d’y réinventer sa présence. C’est la grande magie des réseaux sociaux, et c’est bien pour cette magie que depuis cinq ans, j’en ai fait mon métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.